Campus Virtuel de l’Université du Maine

¾¾

Projet de Diplôme d’Université

¾¾

Détermination de Structure
par la méthode des Poudres

¾¾

Structure Determination
by Powder Diffractometry

¾¾
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Note explicative – Etat actuel

SDPD (Structure Determination by Powder Diffractometry) est déjà une formation totalement à distance, non diplômante, internationale, présentée en langues anglaise (en totalité) et française (en partie). Elle existe depuis décembre 1995.

Cette formation s’adresse typiquement à des étudiants de niveau DEA et thèse (ou PhD) ainsi qu’aux professionnels de la recherche ou de l’enseignement des secteurs public ou privé en formation continue. Le prérequis est un niveau maîtrise en cristallographie, option chimie inorganique ou organique. L’intérêt est l’acquisition d’un savoir faire dans le domaine pointu de la détermination de structure par la méthode des poudres : une discipline qui n’existe vraiment que depuis une dizaine d’années.

La formation se présente comme une base de données bibliographiques commentées (SDPD-Database), autour de laquelle gravitent des didacticiels, et comportant des exercices à reproduire, des textes complets de conférences avec transparents, des logiciels gratuits offerts en téléchargement, une liste de discussion (SDPD Mailing List), les archives de la " Rietveld Mailing List ", et enfin des liens Internet vers le monde professionnel de la cristallographie en général.

Il est difficile de mesurer exactement le degré d’intérêt d’un visiteur des pages Web de cette banque de données, mais les chiffres de fréquentation sont éloquents (plus de 200 000 requêtes de pages depuis fin 1995). Le site principal est domicilié aux USA :

http://www.cristal.org/iniref.html et des sites miroirs sont accessibles à :

http://fluo.univ-lemans.fr:8001/iniref.html (FR)

http://pcb4122.univ-lemans.fr/iniref.html (FR)

http://www.ccp14.ac.uk/ccp/web-mirrors/armel/iniref.html (UK)

  La liste de discussion comporte actuellement plus de 150 inscrits, professionnels reconnus ou étudiants en 3ème cycle, de nationalités très diverses. Une présentation de cette liste de discussion est à l’URL : http://www.cristal.org/sdpd/

Depuis les origines, le site Web a connu une croissance spectaculaire. Il est reconnu et indexé par les plus hautes instances internationales de la cristallographie, notamment par l’IUCr  (International Union of Crystallography) et naturellement aussi par les portails Internet (Altavista, Lycos, Yahoo, etc). Il s’appuie sur une recherche locale. Les publications (plus de 50 articles scientifiques signés indépendamment ou en collaboration par les porteurs du projet) associées à ce thème représentent plus de 15% de la production mondiale sur le sujet. Des conférences invitées témoignent de cette reconnaissance internationale.

Sur cette base pourrait se greffer une formation, cette fois diplômante, qui mettrait en valeur une des spécificités de l’Université du Maine. L’accès libre aux pages Web actuelles serait maintenu. L’inscription donnant droit au suivi personnalisé sur 3 mois et à des exercices corrigés différents.
 
 




PROJET




Un diplôme d'Université (Troisième Cycle) pourrait être créé dès la rentrée universitaire 1999 avec l'intitulé suivant :

Détermination de structure par la méthode des poudres

Structure determination by powder diffractometry




Prérequis : niveau maîtrise en cristallographie, option indifférente (physique ou chimie inorganique ou organique).
 
 

Origine des étudiants : La spécificité de cette formation et son audience internationale devrait permettre à ce diplôme d'attirer aussi des étudiants (ou chercheurs et autres professionnels des secteurs publics ou privés) étrangers. L'enseignement peut-être bilingue (français-anglais) sans difficulté.

Programme  (entre crochets le nombre de semaines) :

I   - Reconnaissance de phases, Banques de données spécifiques [1]

II  - Indexation informatisée des diagrammes de poudres (TREOR, DICVOL, ITO…) [2]

III - Méthodes avancées d’extraction des facteurs de structure [2]

IV - Détermination par méthodes directes, Patterson, localisation de molécule [3]

V  - Affinement de structure par la méthode de Rietveld [2]
 
 

Durée : limitée à 1 trimestre (2 sessions de cours par an seraient possibles), correspondant à environ 100h d'enseignement. Dix semaines de cours et 2 semaines d’examen.
 
 

Forme : Enseignement orienté essentiellement vers le traitement numérique des données obtenues en diffraction par les poudres (ne nécessite pas de travaux pratiques mobilisant du matériel), très favorable au travail à distance. La méthode pédagogique envisagée consisterait dans la fourniture hebdomadaire d'un programme de travail (comportant des fichiers cours, travaux dirigés associés avec exercices types corrigés et exercices à rendre, dans un format imprimable) en utilisant la messagerie électronique comme moyen d'interaction entre l'enseignant responsable et l'étudiant considéré (cette interaction consistant en la fourniture des fichiers précédemment cités, du fichier de la correction consécutive au travail rendu, et en des réponses ou conseils adaptés à la progression de l'étudiant).
 
 

Examen : Par correspondance, consistant en la fourniture d’un diagramme de diffraction de poudre, de la formule chimique du composé et d’un délai de 2 semaines pour la restitution du résultat : la structure cristalline tridimensionnelle.
 
 

Enseignants-Chercheurs et chercheurs impliqués :

Autre possibilité si la demande est forte : F. Goutenoire (Maître de Conférences)
 
 

A définir avant de lancer une campagne d’information et de publicité sur Internet (Un exemple de "Certificat Avancé" sur le Web basé à l'Université de Londre est joint au dossier):


 
 
 
 

A. Le Bail / A. Jouanneaux / Y. Laligant

Tel : 3347 / 3707 / 3353